Français‎ > ‎Vietnam nouvelles‎ > ‎

Le Vietnam s’engage pour la protection du tigre

posted Jul 10, 2012, 12:10 AM by An Bui
Le Vietnam est prêt à coopérer avec les autres pays asiatiques et les organisations internationales afin améliorer la conservation du tigre dans le pays et la région d’Asie. Bui Cach Tuyên, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’environnement, a pris cet engagement lors d’un forum historique pour la conservation du tigre qui s’est tenue à Saint-Pétersbourg en Russie, du 21 au 24 Novembre 2010. Il s’est également engagé à s’acquitter des tâches de l’Initiative mondiale du Tigre comme un élément clé pour la protection de la biodiversité. « Le Vietnam s’engage à participer pleinement et apporter un soutien accru aux programmes régionaux et mondiaux », a déclaré le vice-ministre.

Il a cité l’existence du site internet l’ANASE-Wildlife Enforcement Network (ASEAN-WEN) , la Convention sur la diversité biologique (CDB), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore (CITES) et Interpole comme une preuve de ses affirmations. Il a également promis la pleine participation dans d’autres cadres bilatéraux et multilatéraux sur la conservation des tigres en particulier et de la biodiversité en général. Le sommet, organisé par le Premier ministre russe Vladimir Poutine, a été le premier forum international sur la conservation d’une espèce animale en voie de disparition.

L’événement a réuni des représentants de 13 pays où existes encore des tigres sauvages, à savoir l’Inde, le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, l’Indonésie, la Laos, la Malaisie, la Myanmar ( Birmanie ), le Népal, la Russie, la Thaïlande, la Chine et le Vietnam. Les représentants des agences des Nations Unies et des ONG étrangères qui se sont engagées dans la conservation de la biodiversité étaient également présentes. Lors du sommet, les gouvernements ont pu débloquer environ 127 millions de dollars en nouveaux fonds pour soutenir le programme de protection des tigres sauvages. Le financement comprend une enveloppe de prêts importants de la Banque mondiale pour certains pays avec des populations de tigres sauvages et des millions en subventions supplémentaires provenant du Fonds pour l’environnement mondial.

La WWF, (« Fonds mondiaux pour la Nature »)s’est engagé pour 50 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour la conservation du tigre et elle a fixé comme objectif de porter ce chiffre à 85 millions de dollars. La Global Tiger Initiative a été établi en 2008 et elle a pour but de faire doubler la population de tigres sauvages d’ici 2022, il n’existe aujourd’hui que 3200 tigres sauvages dans le monde.
Comments